L'histoire d'une mandarine...

Couture à propos

Septembre 2013 : je suis enceinte de 6 mois d'une petite fille que je surnomme Mandarine. Je décide de coudre une guirlande d'étoile pour décorer sa chambre. Mais je n'ai jamais cousu de ma vie et je n'ai pas de machine à coudre. Pendant plusieurs soirées, à la main, je m'amuse à coudre. Avec du fil et une aiguille, j'assemble des bouts de tissus entre eux. Mon mari, me voyant me piquer les doigts, m'achète une machine à coudre. Ma toute première machine : la Singer 3232. C'est le tout début d'une nouvelle passion...

J'ai appris la couture comme j'apprends le mieux, c'est à dire en pratiquant seule. Internet, les tutos, principalement le fameux blog de l'Étoile de coton, ma machine et moi. Des bavoirs, des habits, des décorations, des couvertures. Ma fille est ma première inspiration. C'est pour elle que je couds.

Septembre 2016 : ma fille Léa a presque trois ans. Je n'ai pas envie de redevenir assistante de gestion, mon premier métier. Ça fait déjà plusieurs mois qu'une idée folle m'obsède. La couture est devenue une passion dévorante que je maîtrise de mieux en mieux. Je gâte les bébés de toutes mes amies. Et si j'osais ? Je réfléchis à un nom, mais la réflexion n'est pas bien longue. Mandarine Création est plus qu'une évidence, c'est déjà en moi.

Pochette origami

Les copines en parlent à leur copines, qui en parlent à leurs familles, qui en parlent autour d'eux. Et ainsi de suite, ma petite Mandarine grandit. Doucement, mais surement. C'est grâce à ma fille que j'ai osé. C'est à grâce à vous que j'ose encore.

Couverture Ernesto

Mon style, je n'y ai pas réfléchit, il est venu tout seul. Je couds avec de la couleur. Beaucoup ! Je couds des Habits pour couvrir les petits bidons, des Doudous parfaits pour les petites mains, des Accessoires pour faire d'une chambre un joli nid douillet, des Trousses pour ranger nos trésors, des Cadeaux de Naissance pour gâter nos proches, des Cagoules et des Snoods pour prendre soin de nos bambins, ...

Ma seule règle est de coudre ce que j'aime coudre, sans me forcer. C'est ce qui compte le plus : rester soi-même et être authentique. Et toujours avec de la couleur !​

Pour votre plaisir, et le mien, mon atelier vous est ouvert !

Photo atelier 01